Comment donner du plaisir à votre homme pour le rendre fou de vous

0 384

- Advertisement -

La libido d’un homme a un fonctionnement bien différent de celui d’une femme. D’abord parce que l’orgasme s’établie de manière différente et que les connecteurs de son corps ne sont pas les mêmes.

Certains gestes sont donc à connaître pour lui faire passer un moment inoubliable. Le sexe ne s’apprivoise pas de la même façon chez un homme. Comme l’orgasme chez une femme est beaucoup plus long à déclencher, plus subtil. S’il est plus évident d’exciter « popol » et de mesurer la température de votre homme au moment du coït, cela n’empêche pas de prendre le temps de faire monter la pression.
Provoquer le désir sans s’attaquer tout de suite au vif du sujet est primordial. En un mot, il s’agit bien de le “faire galérer”. Il n’existe pas de gestes parfaits, ni de leçons à connaître par cœur. Laisser place à l’alchimie de vos deux corps est important. Cependant, les bonnes caresses, au bon endroit et au bon moment augmenteront les messages chimiques qui envahissent son corps et qui rendront sa peau hypersensible.

But de la manœuvre : le surprendre

Souvent plus direct, cela ne dérangera pas ces messieurs que vous alliez droit au but. Rappelons tout de même que l’on parle ici d’être inoubliable. Alors mesdames, soyez plus subtiles, choisissez un endroit de son corps érogène mais moins évident. Faites monter la pression de telle sorte qu’il ne puisse anticiper les mouvements de vos caresses. Comme chez la femme, l’oreille, son contour et son intérieur vont déclencher chez lui une excitation sans détour. Jouez avec son corps. De bisous en caresses, tentez autant que faire se peut de garder un contact permanent de vos deux corps. Tous comme les masseuses gardent toujours une main sur votre corps afin de ne pas éteindre les connexions mises en place.

N’ayez pas peur de lui faire mal

Sans attaquer ferme ou devenir brutal (le pénis reste une zone sensible, avec une peau assez fine), les femmes font souvent la même erreur. Inconsciemment, elles projettent l’extrême fragilité de leur intimité avec celle du pénis. Et pourtant, celui-ci possède une peau plus épaisse.

Commencez donc par ce que de nombreux sexologues appellent la zone F, le phallus. Remplie de terminaisons nerveuses, il ne faut pas non plus trop s’y attarder au risque de voir tous vos efforts remis à plus tard ! Ne pas avoir crainte de lui faire mal lorsque vous attrapez son membre avec votre main. Plus direct, votre homme appréciera ce mouvement rapide et simple. Permettez-vous d’être ferme. Puis, arrive le moment du coït à proprement parler. Le petit plus est de toucher, voir effleurer ses testicules lorsqu’il vous pénètre. Ses petits bijoux, parfois délaissés feront monter en lui un plaisir inégalable !

- Advertisement -

Leave A Reply

Your email address will not be published.